ALLERIA (F. Hermet, F. Castiello)



Din't all'aria rinfrescata
Addore Terra profumata
Mentre 'o sole chiama luna
Pe canta canzone antiche

Guarde stu munno ce camina
Miezze e stelle abbandunate
Nu profumo d'alleria
m'a scetate stammatina

Nu marenaro s'alluntane
Mentre suonen' é campane
Na funtanella chiare e fresca
cante con 'na voce amica

Na carruzella chin'e stell'
fa senti mandolinate
A tte, voce ' e' sta terra
Aggio truva' a vita mia

Rimane vade via
pe na terr' assai lontane
na voce innamorata
cant' o' paese mio

Guarde stu munno ce camina
Miezze e stelle abbandunate
Nu profumo d'alleria
m'a scetate stammatina



Dans l'air frais du matin
une odeur de terre parfumée
pendant que le soleil appelle la lune
pour chanter d'antiques chansons

Je regarde ce monde qui voyage
parmi les étoiles abandonnées
un sentiment d'allégresse
ma réveille ce matin

Un marin s'éloigne
pendant que les cloches sonnent
une fontaine claire et fraîche
chante d'une voix amie

Un carrosse plein d'étoiles
fait entendre une mandolinade
en toi, voix de cette terre
je dois trouver ma vie

Demain je m'en vais
vers une terre lointaine
une voix amoureuse
chante la beauté de mon pays

Je regarde ce monde qui voyage
parmi les étoiles abandonnées
un sentiment d'allégresse
m'a réveillé ce matin


composition : Florent Hermet
paroles : François Castiello
Disperato, 2017


Enregistrer un commentaire